Espace Privé

Me connecter

Inédit : étude d’impact nationale sur les gains socio-économiques de la protection juridique des majeurs

conf presse unaf 131020201 milliard d’€ !
C’est le gain socio-économique généré par les mandataires à la protection juridique des majeurs.
 
A l’occasion d’une conférence de presse, l’Unaf, la Fnat et l’Unapei ont livré, le 13 octobre, aux côtés du Cabinet Citizing qui a réalisé l’étude, les résultats d’impact sur les gains socio-économiques de la PJM.
 

Aujourd’hui, la France compte entre 800 000 et un million de personnes majeures protégées, c’est-à-dire bénéficiaires d’une mesure de tutelle, de curatelle ou de sauvegarde de justice. Leurs mesures de protection peuvent être exercées au sein de la famille ou par des professionnels, comme c’est le cas pour environ la moitié d’entre elles. Les tuteurs et curateurs professionnels, appelés MJPM (mandataires judiciaires de protection des majeurs), et dont le nombre est estimé à environ 8300, exercent pour certains en libéral, et pour la plupart au sein de services associatifs, où ils sont appuyés par des services juridiques, comptables, de contrôle et d’encadrement.

Les MJPM accompagnent les personnes les plus vulnérables, qu’il s’agisse de vulnérabilités liées à l’âge, au handicap, ou à des troubles psychiques. Ils s’efforcent au quotidien d’accompagner les projets de vie des personnes protégées, et de garantir leur citoyenneté et leur dignité. Pourtant, leurs actions concrètes au quotidien sont mal connues du grand public comme des pouvoirs publics, souvent centrés sur une approche par les coûts.

Cette étude inédite mandatée par l’Interfédération Unaf- Fnat - Unapei démontre de manière objective le retour sur investissement de la protection juridique des majeurs assuré par des professionnels.

En mettant en place une politique dédiée à la PJM et en augmentant le budget de 130 millions d’euros par an, l’Etat répondra enfin au constat des différents rapports depuis la loi de 2007, sur le statut de la reconnaissance salariale du métier de MJPM et permettra la création de 2 000 emplois en 2021 sur tout le territoire au bénéfice des personnes vulnérables, dans le cadre du projet de société de l’inclusion pour tous.

Retrouvez ici :
 
 

UDAF 91

Institution ouverte à l'ensemble des familles du département, l'Udaf agit au quotidien dans le respect des personnes et des différences. C'est ainsi sans considération politique, philosophique ni religieuse, mais dans un esprit de solidarité et de générosité qu'elle défend et représente l'ensemble des familles du département, et qu'elle s'implique auprès des personnes vulnérables.

Contacter l'UDAF 91

  secretariat.general (@) udaf91.fr
  01 60 91 30 30
  315, square des Champs-Elysées 91080 Courcouronnes