Espace Privé

Me connecter

Les mesures d'accompagnement social

Index de l'article

Les mesures d'accompagnement social budgétaire de proximité sont définies par deux lois distinctes :

- la loi du 5 mars 2007 réforme la protection juridique des majeurs et est applicable depuis 1er janvier 2009 ;

- la loi du 5 mars 2007 réforme la protection de l'enfance et est applicable depuis sa parution.

 

Ces lois prévoient deux types de mesures :

1. des mesures administratives, relevant de la responsabilité du Département :

-la mesure d'accompagnement social personnalisé (MASP);

- la mesure d'accompagnement en économie sociale et familiale (MAESF);

 

2. des mesures judiciaires :

- la mesure d'accompagnement judiciaire (MAJ) ;

- la mesure judiciaire d'aide à la gestion du budget familial (MJAGBF).

 

 


 

La mesure d'accompagnement social personnalisé.

Cette mesure relève de la loi sur la protection des personnes majeures.


Critères de recevabilité.

Cinq critères de recevabilité cumulatifs :

  • être majeur ;
  • percevoir au moins une prestation sociale (RSA*, AAH*,minimum vieillesse, …) ;
  • avoir des difficultés de gestion budgétaire ;
  • être en situation de danger pour sa santé ou sa sécurité ;
  • ne pas présenter de difficultés de santé susceptibles d’altérer le jugement.

 

Objectifs de la mesure.

La mesure d’accompagnement social personnalisé à pour priorité le rétablissement d’une gestion autonome des prestations sociales par la mobilisation de deux types d’actions :

  • une aide à la gestion budgétaire ;
  • un accompagnement social individualisé de proximité.

 

Les missions des mandataires.

Le bénéficiaire passe un contrat avec le Conseil général. Cet accord repose sur des engagements réciproques, pour rétablir au plus vite les conditions d’une gestion autonome des prestations sociales.
La mesure est prise pour une durée déterminée de deux ans maximum, renouvelable une fois.
Le Conseil général de l’Essonne a délégué la mise en oeuvre de la Masp à l’Udaf depuis novembre 2009.

 

La mise en place d'une MASP.

MASP


 

La mesure judiciaire d'aide à la gestion du budget familial.

La loi sur la réforme de la protection de l'enfance du 5 mars 2007 dit :

  • si la famille rencontre des difficultés financières ;
  • si les prestions ne sont pas employées pour les besoins liés à l'éducation des enfnats ;

une mesure judiciaire d'aideà la gestion du budget familial peut être ordonnée par le juge des enfants.

 

Objectifs de la mesure.

Elle a pour mission de protéger et de gérer les prestations (allocations familiales, Paje, RSA, ...) en donnant la priorité aux dépenses concerant les enfants ou la famille.

C'est une mesure de protection de l'enfance, de lutte contre les exclusions, d'aide à la parentalité et un accompagnement scoialde proximité.

La MJAGBF permet un suivi qui s'exerce au domicile des personnes pour une période donnée (généralement six mois ou un an), rebouvelable en fonction des situations.

L'action éducative budgétaire tient compte de l'ensemble des ressources perçues par la famille. Le délégué aux prestations qui l'exerce est un travailleur social qui a obtenu un certificat national de compétences.

 

 Les missions des délégués.

Elles se traduisent par :

  • le paiement des postes budgétaires prioritaires (loyer, cantine, centre de loisirs, EDF-GDF, ...) ;
  • des actions tendant à préserver le logement pour éviter l'explusion locative ;
  • une aide à la réalisation de certains actes de la vie quotidienne (démarches administratives) ;
  • une aide à la parentalité ;
  • des conseils visant à l'amélioration de la situation socioprofessionnelle ;
  • la transmission de connaissances sur les mécanismes budgétaires de base ;
  • un retour à une certaine autonomie.

 

Comment faire une demande de mesure d'AGBF ?

 

circuit de saisine AGBF

 

 

 

 

UDAF 91

Institution ouverte à l'ensemble des familles du département, l'Udaf agit au quotidien dans le respect des personnes et des différences. C'est ainsi sans considération politique, philosophique ni religieuse, mais dans un esprit de solidarité et de générosité qu'elle défend et représente l'ensemble des familles du département, et qu'elle s'implique auprès des personnes vulnérables.

Contacter l'UDAF 91

  contact (@) udaf91.fr
  01 60 91 30 30
  315, square des Champs-Elysées 91080 Courcouronnes

Lettre d'information

Abonnez-vous pour recevoir l'actualité familiale et sociale du département.