Espace Privé

Me connecter

Frais bancaires : les clients en difficulté matraqués

Une enquête exclusive de l’Union nationale des associations familiales (UNAF) et de 60 Millions de consommateurs.

Après avoir analysé plusieurs centaines de relevés de compte de clients « lambda » et de clients en difficultés financières ponctuelles ou persistantes, 60 Millions de consommateurs et l’UNAF publient une étude comparative qui démontre que l’ensemble des banques participe à un mécanisme bien rôdé de facturation de frais pour incidents de paiements.

Frais de chèque sans provision, rejet de prélèvement, agios, découvert dépassé, commission d’intervention, avis à tiers détenteur… la liste des frais liés à un incident du compte courant est impressionnante ! Régulièrement, l’industrie bancaire en invente de nouvelles ; dernière en date, la « lettre d’avertissement pour compte débiteur », d’un montant de 12 à 20 € et qui s’est généralisée. En moyenne, la banque prélève 34 € de frais pour incidents par an sur l’ensemble de ses clients. Pour les clients en difficulté, la note flambe pour atteindre 296 €. Une personne en difficulté sur cinq s’est vu prélever plus de 500 € de frais d’incidents.

Plus d’infos, cliquez ici.

 

 

UDAF 91

Institution ouverte à l'ensemble des familles du département, l'Udaf agit au quotidien dans le respect des personnes et des différences. C'est ainsi sans considération politique, philosophique ni religieuse, mais dans un esprit de solidarité et de générosité qu'elle défend et représente l'ensemble des familles du département, et qu'elle s'implique auprès des personnes vulnérables.

Contacter l'UDAF 91

  contact (@) udaf91.fr
  01 60 91 30 30
  315, square des Champs-Elysées 91080 Courcouronnes

Lettre d'information

Abonnez-vous pour recevoir l'actualité familiale et sociale du département.